La province d’Ogliastra est la région de Sardaigne la plus sauvage et la mieux préservée. Commune à la densité de population la plus basse d’Italie, elle a choisi de miser sur son environnement naturel et d’en faire une attraction touristique majeure.
Les touristes en quête de sérénité, de nature et de paysages somptueux viennent à Ogliastra pour se ressourcer.
Vous pourrez profiter d’excursions en mer pour découvrir plus de 40 km d’un littoral considéré comme l’un des plus beaux de Méditerranée. La région propose aussi des sentiers piétons ainsi que des chemins de randonnée pédestre et équestre dans un environnement naturel et préservé.

Les baies du Golfe d’Orosei

Plusieurs excursions sont proposées au départ de Santa Maria Navarrese et d’Arbatax pour découvrir le magnifique littoral d’Ogliastra.
Selon vos envies et votre budget, vous pouvez choisir parmi des excursions à bord d’un canot pneumatique, d’un bateau traditionnel ou d’un bateau à moteur. Plusieurs trajets sont proposés, mais ne passez pas à côté de sites incontournables tels que les Grottes du Bue Marino et la crique Cala Goritzè, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
La région compte plusieurs plages parmi les plus belles plages de la Méditerranée : Cala Mariolu, élue plus belle plage d’Italie pour la deuxième année consécutive, Cala Sisine et Cala Luna. Les célèbres Grottes dei Colombi et del Fico sont aussi dignes d’intérêt.

Le petit train vert

Les visiteurs d’Ogliastra ne peuvent pas passer à côté de la traditionnelle excursion en train.
Ligne touristique la plus fréquentée d’Italie, c’est également la plus longue, qui totalise 159 km de voies ferrées entre Arbatax (sur la côte) et Mandas.
La ligne traverse les forêts du Gennargentu, le plus haut massif montagneux de Sardaigne.

Les Tacchi d’Ogliastra

Les «tacchi», surnommés ainsi en raison de leur ressemblance avec des talons des chaussures («tacco» signifiant talon en italien), sont des affleurements rocheux typiques de la région. Le plus connu d’entre eux est Perda Liana, qui s’étend sur 28 km² entre les villes d’Ulassai, Osini, Gairo et Ussassai.
Facile d’accès, son ascension est autorisée aux grimpeurs aguerris. Les moins téméraires profiteront simplement d’une balade pour admirer les paysages.
Le « tacco », culminant à 1 300 mètres, est un site exceptionnel, repérable à des kilomètres. Après votre visite de Perda Liana, vous pouvez continuer votre balade en direction de Jerzu, réputée pour son vin Cannonau.